Archives de septembre, 2015

PETER …

Publié: 6 septembre 2015 dans HUMOUR
« Qu’ai-je donc fait ? ??
J’ai aimé l’eau, la lumière, le soleil, les matins d’été, les ports, les femmes, la douceur du soir dans les collines et une foule de détails sans le moindre intérêt comme ce bar dont je me souviens encore à Recouvrance ou cet autre bar des Sports à Saint Mandrier tenu par mon poteau Fran Fontana … Les bouillabaisses, les violets et les joutes dans le port … ou encore les soirées karaoké au Graff de Loures Barousse où Rosy dansait la macaréna sur le billard de Sergio …
Au bout du compte … je m’aperçois que les bars ont beaucoup comptés dans ma vie !!!
Comptoirs de l’Amitié  et de mes Amours ???
Je ne regrette ni d’être venu ni de devoir repartir vers l’inconnu dont personne, n’a jamais pu rien savoir…
J’ai trouvé la vie très belle et assez longue à mon goût…
J’ai eu de la chance. Merci…
J’ai commis des fautes et des erreurs. Pardon…
Pensez à moi de temps en temps. Saluez le monde pour moi quand je ne serai plus là. C’est une drôle de machine à faire verser des larmes de sang et à rendre fou de bonheur…
Je me retourne encore une fois sur ce temps perdu et gagné et je me dis, je me trompe peut être …
Mais le meilleur de toute l’éternité … c’est la vie d’un homme parmi les autres « 

 11071048_697951926983470_8152575389374962511_n

Lettre aux instits … de mon fils

Publié: 1 septembre 2015 dans HUMOUR

 

«  Vous aurez à lui apprendre que les hommes ne sont pas tous justes, ne sont pas tous sincères.

Mais enseignez-lui aussi que pour chaque canaille il y a un héros; que pour chaque politicien égoïste, il y a un dirigeant dévoué… Enseignez-lui que pour chaque ennemi il y a un ami .

Enseignez lui le secret d’un rire apaisé
Enseignez-lui, si vous pouvez, les merveilles des livres…
Mais laissez-lui un peu de temps libre pour considérer le mystère éternel des oiseaux dans le ciel, des abeilles au soleil, et des fleurs au flanc d’un coteau vert.
À l’école, enseignez-lui qu’il est bien plus honorable d’échouer que de tricher…
Apprenez-lui à avoir foi en ses propres idées, même si tout le monde lui dit qu’elles sont erronées …
Apprenez lui à être doux avec les doux, et dur avec les durs …
Essayez de donner à mon fils la force de ne pas suivre la foule quand tout le monde se laisse entrainer…

Apprenez-lui à écouter tous les hommes mais apprenez-lui aussi à filtrer tout ce qu’il entend à travers l’écran de la vérité, et à en recueillir seulement les bonnes choses qui passent à travers.

Apprenez-lui si vous pouvez, à rire quand il est triste…

Apprenez-lui qu’il n’est aucune honte à pleurer,

Apprenez-lui à se moquer des cyniques et à prendre garde devant une douceur excessive…

Apprenez-lui à vendre ses muscles et son cerveau au plus haut prix, mais à ne jamais fixer un prix à son coeur et à son âme.

Apprenez-lui à fermer les oreilles devant la foule qui hurlent à se tenir ferme et combattre s’il pense avoir raison.

Traitez-le doucement, mais ne le dorlotez pas, parce que seule l’épreuve du feu forme un acier fin. Qu’il ait le courage d’être impatient et la patience d’être courageux.

Apprenez-lui toujours à avoir une immense confiance en lui même parce que dès lors, il aura une immense confiance envers l’Humanité.

C’est une grande exigence, mais voyez ce que vous pouvez faire…»

Abraham LINCOLN …

2108b981

Modifier