Le champagne ça fait péter …

Publié: 24 février 2015 dans HUMOUR

DSCN0020

Elle était évidente et belle et sans artifice comme une rose pâle au soleil de juin. Dans la tiédeur ouatée de cette brasserie de la rue Jehan-de-Beauce, elle paraissait m’attendre tranquillement, sur la banquette de cuir sombre où sa robe de soie légère faisait une tache claire et gaie vers laquelle je me sentais aspiré comme la phalène affolée que fascine la bougie vacillante. Sans réfléchir, je me suis assis près d’elle. Pendant que je lui parlais, ses doigts graciles tremblaient à peine pour faire frissonner un peu le mince filet de fumée bleue montant de sa cigarette.

« Ne dites rien, Madame, je ne veux pas vous importuner. Je ne cherche pas d’aventures. Je n’ai pas de pensée trouble ou malsaine. Je ne suis qu’un pauvre homme prisonnier de sa haine, qui cherche un peu d’amour pour réchauffer son cœur glacé à la chaleur d’un autre cœur. Ne me repoussez pas. Allons marcher ensemble un instant dans la ville. Ouvrez-moi votre âme l’espace d’un sourire et d’une coupe de champagne. Je ne vous demanderai rien de plus. »

Alors cette femme inconnue s’est tournée vers moi et son regard triste et lointain s’est posé sur moi qui mendiais le secours de son cœur, et elle m’a dit, et je garderai à vie ses paroles gravées dans ma mémoire

– Je peux pas, je garde le sac à ma copine qu’est aux ouaters et le champagne ça me fait péter …

Publicités
commentaires
  1. Constant dit :

    Une jolie fleur dans la peau de vache….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s