Archives de août, 2014

La première fois que j’ai vraiment été en couple, c’était avec ma cousine Ludivine …
Elle avait 12 ans

Un jour, elle m’a dit:- Tu fais quoi ce soir ???
J’ai dit:- Rien …
Elle m’a dit: – Moi non plus …
J’ai dit: – On le fait ensemble ???
Elle m’a dit: – OK

Etre en couple pour moi, c’est pas se marier, ni emménager ensemble …
c’est décider que quand on n’a rien à faire, on le fait à deux.
La première fois qu’on n’a rien fait ensemble, on n’a rien fait. Mais c’était bien, parce qu’on était amoureux. Les dix fois suivantes, on s’est avoué des trucs … et on a vérifié ce qui était écrit dans les livres d’anatomie !!!
La onzième fois, on a rigolé … en se faisant des chatouilles
La douzième fois, j’me suis endormi dans ses bras.
Et puis un jour, on s’est fait un bisou …

– Viens, on fait une cabane avec les draps du lit …
– Dac* !!!
– Bonjour madame, c’est très beau chez vous …
– C’est pas chez moi, c’est chez l’Ours !!!
– Chut !!! ne le réveillons pas …

Quand tu es en couple, tu retombes en enfance. On passait nos journées à inventer et à imiter les grands. On jouait à dîner au lit !!!

– Qui c’est qui a mangé tout les dragibus ???
– C’est moi … je suis le Prince de Lulu … tatata* et je viens délivrer la princesse des griffes du dragon … tatata* !!!
– T’as mangé tous les Pépitos !!!
– C’est pas moi, c’est l’ours blanc des forêts … il a encore du choco sur ses poils … le traitre !!!

On regardait des films qui font peur en mangeant des bonbons. On jouait à la barbichette, au cochon qui rit et aux dadas* ….

Ma Lulu …
Faut qu’on parle !!!
Je te téléphone …

– Allo Lulu ???
– Attends. Allo oui ??? J’ai bien reçu ta lettre !!! Oui, bah j’arriverai à 8 heures lundi … C’est pas très grave !!! Mais arrête !!! Oui, voilà, au revoir … Si tu m’embêtes, je vais appeler l’Ours … t’as la trouille hein ??? C’était les meilleurs moments … un jour, on a trop fait les adultes trop tôt !!!
– On jouait à quoi ??? à papa lapin qui avait un fusil à un coup, qui partait tout seul …
– Tu sais quoi ??? t’es trop bête …
– Attends, c’est pas ce que je voulais dire …
– P’tain, mais t’es con !!! T’es resté un vrai gamin, faudrait que tu deviennes un homme !!!
y s’rait temps … à presque 70 ans …
– Ça va … ça va … c’est pour de rire …

Elle aime pas trop que je joue avec notre enfance … pourtant c’est elle qui avait commencé …

* Dac … André Isaac, dit Pierre Dac, né le 15 août 1893 à Châlons-sur-Marne et mort le 9 février 1975 à Paris, est un humoriste et comédien français /// mais dans le cas présent … Dac est une apocope de « d’accord » !!! du grec apokoptein « retrancher »,
* tatata … bien avant Renaud, j’avais inventé le  » tatata »
* la barbichette … je te tiens, tu me tiens par la barbichette, le premier qui rira …
* dadas … les petits chevaux

Publicités

Voyage au pays des Massaïs …

Publié: 19 août 2014 dans HUMOUR

On s’étaient dit … pour se dépayser, si on allaient au pays des Massaïs !!!
On prend un gros navion jusque Nairobi, puis un petit charter jusque au lodge de Massaï-Mara. Le soir on prend un 4X4 pour aller au village des Massaïs …

Bon le village fait de huttes en terre séchée … ça va … normal …
Mais les paraboles télé, ça fait pas couleur locale !!!

Les Massaïs sont tous et toutes superbes … leurs corps fièrement dressés vers le ciel … portant des toges rouges aux motifs quadrillés comparables au tartan des clans écossais … les femmes embijoutées de colliers et de bracelets en argent aux ciselures compliquées !!! Dans les huttes, tous assis en tailleur à même le sol en terre battue en train de regarder le dernier épisode de  » Plus belle la vie  » … Les aventures de Roland au bar du Mistral semblaient les passionner …

On nous présente le chef du village-sorcier-directeur de l’office du tourisme et papa de la moitié de la population locale …
Il nous explique dans un français parfait qu’il avait été, jadis top modèle pour un grand couturier parisien et qu’il était bonne copine avec Ines de la Freyssange et Stef de Monac’ quand cette dernière lançait sa marque de maillots de bain chez Reppeto … – Aaah, la vie parisienne … dit-il en poussant un soupir les larmes au bord des yeux !!!


A présent, il avait repris ses habits traditionnels … son cou était orné d’un collier fait de capsules de canettes de bière Heineken auquel était accroché un robinet de lavabo en guise de pendentif !!!

– Aujourd’hui c’est une journée spéciale … nous dit-il
– On fête la majorité d’un de mes garçons … qui devient un grand guerrier, il faut que je me prépare … il me manque, pour ma coiffe des plumes de Kumumba … mais je vais passer au Mac Do récupérer quelques plumes de poulet … ça fera le même effet !!!

C’était la fin de l’épisode de  » Plus belle la vie  » … le générique de fin était en train de retentir dans les cases et de partout les Massaïs sortaient pour se regrouper sur la place du village !!!

Les jeunes, tous peinturlurés et scarifiés ont rejoint les femmes pour chanter des chants polyphoniques comme on peut en entendre du côté d’Irouléguy au pays basque … quand on fête les vendanges !!!
Les hommes déjà tous très grands, sautaient à pieds joints pour atteindre le ciel et chatouiller la plante des pieds de leurs divinités …

On a amené un vache … avec une flèche, l’ex top modèle a entamé la peau au niveau de la jugulaire et laissa le sang couler dans un Tupperware … puis il referma la plaie avec un pansement Hansaplast !!!
Les hommes firent circuler le sang auquel ils avaient mélangé du lait !!!
C’était pas bon …
J’ai tout vomi …
– Quelle belle soirée !!! qu’il a dit le mannequin-chef-sorcier
On est rentré au lodge !!!
Dans la nuit un hippopotame est venu frapper à la porte de notre chambre !!!

Fermer sa gueule face à ceux qui l’ouvrent pour ne rien dire devient un acte héroïque …

orage …

Publié: 5 août 2014 dans CINEMA


Sur la côte du Texas

Entre Mobile et Galvestone il y a

Un grand jardin  plein de roses

Une femme se promène souvent

Dans le jardin toute seule

Et quand je passe sur la route bordée de tilleuls

Nous nous regardons

Comme cette femme est mennonite

Ses rosiers et ses vêtements n’ont pas de boutons

Il en manque deux à mon veston

La dame et moi suivons le même rite

                                                                                                                   Guillaume Apollinaire

Ces quelques jours de canicule et d’orages ont apporté, une agréable, légère et tiède fraîcheur à la surface limpide des choses … de même, au cours de notre existence, il arrive parfois que nous éprouvions soudain un soulagement qu’aucun événement concret ne justifie, ni ne peut expliquer …

J’imagine que nous sommes des sortes de climats, sur lesquels pèsent des menaces de tempêtes qui vont se concrétiser ailleurs. Le vaste oubli qui règne dans le ciel et sur la terre est pareil à la météo qui rythme notre existence !!!

Soleil … Nuages … Pluies … Orages …

Le 5 août 1962 on retrouvait Marilyn sans vie,
la main crispée sur son téléphone !!!
La nuit avait été orageuse …