Archives de janvier, 2014

Gainsbourg …

Publié: 29 janvier 2014 dans HUMOUR


Je suis allé me recueillir sur la tombe de ma maîtresse …

Y’a un type qui passe …


– Bonjour Monsieur, je cherche la tombe de Serge Gainsbourg ???

– Deuxième allée à gauche … pouvez pas vous tromper … y’a des cendriers et pleins de mégots autour !!!

– Merci … c’était votre femme ???

– Non … ma maîtresse …

– Elle est morte de quoi ???

– Un accident … écrasée comme un mégot par une voiture électrique … elle ne l’a pas entendu venir !!!

– La poisse …

– Ouais … Elle allait chercher mon briquet que j’avais oublié dans la voiture sur le parking devant chez moi … et en revenant … et Splash, Shebam pow blop wizzzz … j’sais pas comment on dit quand on se fait écraser !!! Elle est morte sur le coup … 

– La poisse …

– Vous avez du feu ??? parce j’ai pas récupéré mon briquet ???

– Désolé … mais je ne fume plus depuis la mort de Serge …

– Vous rentrez où ???

– ??? 

– Parce que du coup, j’ai plus de voiture non plus … j’suis obligé de faire du stop … elle avait mes clefs et son mari à du se douter de quelque chose parce qu’il l’a enterrée avec son sac et dedans mon briquet et mes clefs !!!

– Non … j’suis venu à pied …

– Et vous n’savez pas où j’peux trouver une pelle … par hasard ???

Publicités

Haut les mains … peau d’lapin !!!

Publié: 24 janvier 2014 dans HUMOUR

Haut les mains touche à rien … trop d’maladies d’mecs pas sains !!!

C’est la gastro … lave tes mains et touche plus à rien …



Dans l’métro, j’me tiens jamais à la barre … C’est nul une barre …

397 maladies de peau répertoriées dans le dictionnaire médical Larousse !!!

Quand je tombe, parce que le métro des fois y part trop vite, je touche jamais le sol avec les mains pour me relever, JAMAIS !!! Du coup j’ai le nez épaté … on me prend pour un boxeur, personne m’embête !!!

287 maladies de sol répertoriées dans le dictionnaire médical Larousse !!!
Haut les mains, lave tes mains !!!



Je l’ai appris par cœur le dictionnaire médical Larousse !!!

Je connais tout de la première à la trois mille sept cent quatre-vingt douzième page …

J’ai toutes les éditions dans ma bibliothèque, depuis la première, il me manque seulement celle de 1894 que je cherche dans une braderie… 

D’ailleurs si vous l’avez chez vous pensez à moi… 

Les chapitres que je préfère et que je redoute le plus sont les maladies vénériennes …
Haut les mains, touche à rien !!!



J’ai toujours les mains en l’air et ça fait 8 ans que j’ai rien touché …

J’ai un peu mal aux épaules mais ça va !!!

J’ouvre mes armoires avec les dents, et j’ai inventé un système pour me servir l’apéro avec les pieds dans mon bol le matin… Je tiens jamais une bouteille… même de vin… 

2447 maladies de bouteilles de vin répertoriées dans le dictionnaire médical Larousse !!!
Haut les mains, peau d’lapin !!!



Un petit atout non négligeable … j’suis déjà prêt si j’me fais arrêter par les flics !!!

8458 maladies de flics répertoriées dans le code civil …


Parole de fou 

Dessin de Jean Charles Sarrazin

Desplumez-moi …

Publié: 22 janvier 2014 dans HUMOUR

Voilà, qu’un jour, chat de gouttière rencontre des petites poules qui picorent consciencieusement  de ça de là dans le petit jardinet. Le matou leur dit goguenard :

A poil, les poules, à poil, les poules, à poil…!

Une des poules lui lance un sourire plein de dents :

– Déplumez-moi, mais pas trop vite….hein, pas tout de suite, sachez me convoitez…

La voilà qui s’exécute, et voilà, que volent volent ses plumes..

Et voilà, au-dessus du petit jardinet, un nuage de duvets blancs, on aurait pu croire un bataille de polochons éventrés et toutes les poulettes s’y mettaient, à se déplumer en chantant en chœur  » dé-déplumez-moi, mais pas trop vite… »

Véritable hystérie collective, ce gallina’striptease improvisé

Le chat lance s’adressant au mur de brique derrière lequel dansaient cinq queues de chat gourmands :

Les nues Guet’s sont prêtes, les gars, passons à table !

– Hé hé, pas si vite…fit la poulette à belles dents blanches, et vous … Dépoilez-vous !!!

aléajactaest

http://www.youtube.com/watch?v=bhdkUSkYr9w

Le bout du tunnel

Publié: 21 janvier 2014 dans HUMOUR


1949 … Saint-Lary dans les Pyrénées françaises …
Ils sont côte à côte et regardent droit devant eux …

LE BOUT DU TUNNEL …


– Alors ça y est, c’est la fin.

– On dirait…

– Tu crois qu’il y a quelque chose, après ???

– Va savoir…

– Franchement, je n’y crois pas trop.

– On verra bien…

– On n’était pas si mal, ici. C’était pas le paradis, mais bon… C’était pas l’enfer non plus.

– Comme on dit. On sait ce qu’on perd, on ne sait pas ce qu’on trouve.

– Ça y est, je crois que j’aperçois quelque chose.

– Moi aussi…

– On dirait un tunnel.

– Avec une lumière aveuglante au bout.

– Jusque là, ça ressemble à ce qu’on nous avait dit…

– Je ne sais pas si c’est bon signe.

– C’est plutôt étroit. On ne va jamais pouvoir passer à deux…

– Vas-y le premier, je te couvre.

– Courageux, mais pas téméraire…

– De toute façon, on ne peut pas rester ici, alors…

– Oui, je crois qu’on ne va pas tarder à être expulsé…

– Ok, j’y vais…

– Tu me racontes ???

– Attends, je suis coincé… Ça y est, je vois la sortie !!!

– Alors ???

– Tu ne vas jamais me croire…

– Quoi ??? – Ça ressemble à une chambre d’hôpital…

– On ne serait pas vraiment mort alors ???

– C’est pire que ça…

– Comment, pire ???

– Ce n’est pas vraiment un hôpital…

– C’est quoi alors ???

– Il y a un abruti qui me regarde sortir. Avec un sourire idiot… Putain, on est dans une maternité !!!

– Oh, non… Ça ne va pas recommencer…


65 ans plus tard …


ALORS … les frangins … vous considérez-vous toujours comme des extra-terrestres ???

NOUS … on a une petite idée …


– Vous partez quand sur Mars ???

– En 2024 … Pour fêter nos 75 ans …

– Et le retour ???

– Si on a les moyens techniques pour envoyer des hommes sur Mars, alors il est théoriquement possible de les faire revenir. Les problèmes d’adaptation physique à la gravité que l’homme peut rencontrer sont surmontables. Ce sont d’ailleurs les mêmes qu’au retour sur Terre lors de missions de longue durée … http://www.francetvinfo.fr/sciences/mars-curio…

Je vois des vieux à la retraite dans les supermarchés… et ils sont maigres et ils sont fiers et ils vont mourir ils crèvent de faim debout et ne disent rien. longtemps auparavant, entre autre mensonges,on leur a appris que le silence était signe de courage. maintenant, après une vie de travail l’inflation les a piégés. ils regardent autour d’eux volent un grain de raisin, le mâchent … finalement ils font un tout petit achat, équivalent à ce qu’ils touchent chaque jour. un autre mensonge qu’on leur a appris :tu ne voleras point. ils préféreraient mourir de faim que voler et dans leurs chambres minuscules devant des pubs de bouffe ils mourront de faim crèveront sans un bruit …

Charles Bukowski … « Avec les damnés » … (extrait)

C’est dans l’ordre des choses : chacun a un goût de paradis avant l’enfer.

 

046_034_PBW

Les ptits vieux qui vont au supermarché ont bien changé …

bon ben BUKOWSKI … Y’a de tout … de la folie, de la crapulerie, de la cloche et des saoûleries, du sexe et des saloperies … de la poêsie et du vomi … LA FANGE ??? Peut-être simplement la réalité à la porte de chez nous … et qu’on évite de voir, parce que ça nous fait chier dans notre confort de bourgeois … et là j’parle pas que des p’tits vieux … ni même du gars qui trace la route … NON … J’parle des gars et des filles que tu rencontres prés de chez toi … en détresse … et qui n’ont plus que cinq minutes à vivre, et que t’as même pas vu !!!

Romy ou Rosy …

Publié: 9 janvier 2014 dans CINEMA


Mon vieux copain Marco me téléphone …

Ca faisait plus de quarante ans qu’on ne s’était pas parlé …

Il m’a retrouvé sur Fessebouc …

De suite il m’a demandé des nouvelles de Rosy … en m’apprenant qu’en Mai 68, lors des événements, elle l’avait quitté pour moi !!! J’avais donc été en concurrence et je l’ignorais … 

Il m’avoue qu’il avait eu du mal à accepter son largage et qu’il avait toujours la nostalgie de cette époque ou il avait rêvé d’un foyer avec Elle, d’une maison avec plein de rires d’enfants …

Sans en rajouter … je lui réponds qu’Elle va bien … que ça fait maintenant quarante cinq ans que nous sommes mariés et qu’Elle est toujours aussi belle et amoureuse … de moi … 

J’ai de suite pensé à la scène finale du « Nikita » de Besson. Celle ou Tchèky Kario et J.L Anglade vivent dans le parfum disparu d’Anne Parillaud … Ou celle de « César et Rosalie » lorsque Montand et Sami Frey, amis d’avoir été rivaux, dans le sillage de Romy. 



La scène:

-Elle revient, partie de n’avoir pu choisir l’un des ces deux amants, d’une absence longue, un combat inutile et contre nature.  Trois âmes déchirées. Deux solitudes nostalgiques déjeunent ensembles. La troisième pousse la porte du jardin. Les deux lèvent la tête !!! Montand l’aperçoit le premier et s’interrompt … Samy se fixe à son tour … On ignore s’ils sont chez l’un ou l’autre, et si elle revient vers Yves ou Samy !!! Alors, Samy (il sait, lui) lève la tête vers son ami, comprend, accepte, sourit … La beauté triste de Samy, son acceptation du choix de Romy, la surprise heureuse de Montand, le sourire mutin de l’actrice « capté » par le talent de Sautet donnent …


à la vague de  l’émotion                             

la dimension d’un tsunami                             

et au « tourbillon de la vie »                

la puissance du Maelstrom !!!


Pas d’angoisse Marco … espère … Elle a peut-être vu « Jules et Jim »